Le CTTEI aidera l’Ile de la Réunion à déployer l’économie circulaire

Les défis du contexte insulaire

Petite île de 2500 km² au cœur de l’océan Indien, La Réunion concentre les grands défis mondiaux. Au cours des 50 dernières années, elle a connu une grande transformation, marquée par une croissance démographique et économique soutenue. La population a plus que doublé pour atteindre 850 000 habitants, soit près de 800 habitants par km², et le PIB progresse de près de 2,5% par an. Cette expansion s’est accompagnée d’un bouleversement des modes de vie et de production, la conduisant à évoluer d’une société de plantation, rurale et frugale, vivant aux rythmes de la nature, à une société de production et de consommation de masse, alimentée par les énergies fossiles.

Aujourd’hui, ce métabolisme entre en décalage avec des capacités insulaires limitées. Ce qui se traduit par un creusement des dépendances énergétiques et matérielles (plus de 4,7 milliards d’euros sont consacrés chaque année aux importations, dont 600 millions d’euros d’hydrocarbures), et une croissance marquée des gisements de déchets.

Face à cette situation de dépendance et de vulnérabilité, le Conseil Régional de La Réunion souhaite faire de La Réunion un territoire pilote de la transition écologique dans l’océan Indien, capable d’inventer des solutions exportables vers d’autres territoires, confrontés à des défis similaires. Il s’agit ainsi de transformer une contrainte en opportunité : éviter une crise écologique tout en développant des gisements d’activités et d’emplois, en découplant prospérité sociale et empreinte écologique.

Une transition progressive vers l’économie circulaire

Pour mener à bien cette transition, la Réunion s’appuie sur son agence de développement, d’innovation et d’investissement, Nexa.  Les interventions du CTTÉI, dont les détails restent à définir, se feront de 3 façons :

  1. Par l’accompagnement à la transformation des entreprises et échange de bonnes pratiques
  2. Par la structuration des filières de l’économie circulaire
  3. Par la création de projets pilotes

Signature devant les premiers ministres français et québécois

C’est grâce à Écotech Québec et à PME-MTL Est-de-l’Île que le CTTÉI se voit offrir cette occasion unique de partager son savoir-faire avec l’Île de la Réunion.  Une entente-cadre a d’ailleurs été ratifiée cette semaine par Gaston Bigey, le directeur général délégué de Nexa et par Denis Leclerc, président et chef de la direction d’Écotech Québec, dans le cadre de la 20e Rencontres alternées et en présence de Philippe Couillard, premier ministre du Québec.

Lisez le communiqué d’Écotech Québec ici.

 

Share