Analyse de cycle de vie sur les eaux usées

etudiantes-acv-ovh

Des étudiantes de Polytechnique Montréal visitent le CTTÉI

Le CTTÉI supervise présentement une équipe de cinq étudiantes réalisant une analyse environnementale du procédé d’oxydation par voie humide (OVH). Le 21 novembre, quatre d’entre elles ont visité le CTTÉI afin d’en apprendre davantage sur ce procédé de traitement des effluents.

Visite des laboratoires et de la station d’épuration

Les étudiantes ont d’abord visité les laboratoires du CTTÉI afin de prendre connaissance des tests effectués. Accompagnées de Jean-François Vermette et de Julien Beaulieu, elles ont par la suite visité les installations de la station d’épuration des eaux usées de la ville de Sorel-Tracy. André Tremblay, gestionnaire de projets chez Aquatech, leur a montré les installations de la station d’épuration et expliqué les bonnes pratiques quant à la gestion des étangs aérés.

Analyse du cycle de vie de l’OVH

Le projet des étudiantes est réalisé dans le cadre du cours DDI8003 de Polytechnique Montréal. Leur objectif est d’analyser les réductions d’impact potentielles reliées à un traitement OVH des boues provenant du traitement des eaux usées. Pour ce faire, elles comparent les impacts environnementaux de deux scénarios, soit l’enfouissement simple des boues ou leur traitement par OVH. Leur méthodologie repose sur l’analyse du cycle de vie (ACV) : cette approche prend en compte l’ensemble des émissions générées par les activités de production, transformation, transport et fin de vie. À terme, l’ACV pourra identifier les conditions sous lesquelles l’OVH est préférable à un simple enfouissement des boues.

Cette collaboration est une belle retombée du regroupement stratégique CIRODD, initiative de recherche sur l’opérationnalisation du développement durable bénéficiant d’un appui financier du FRQNT.

 

Share